Accédez au site du Conseil d'État et de la Juridiction Administrative
8 juillet 2015

Urbanisme

Par un jugement du 2 juillet 2015, le Tribunal rejette la requête de la Coordination pour la sauvegarde du Bois de Boulogne tendant à l'annulation de l’arrêté du 31 mars 2014, par lequel le maire de Paris a accordé à la société France Galop un permis de construire pour le réaménagement et la modernisation du site de l’hippodrome de Longchamp, comprenant la reconstruction de la tribune dite du « Jockey-Club », la réhabilitation et la restauration de quatre bâtiments existants, la construction de six bâtiments (nouvelles écuries, pavillon des balances, pavillon d’honneur, pavillon de Suresnes, pavillon des manèges et restaurant des pistes), après démolition de bâtiments existants, la réhabilitation d’un tunnel pour piétons, la réorganisation de l’ensemble des circulations, la création d’une promenade en balcon et l’aménagement des espaces extérieurs, au 2 route des Tribunes à Paris (16ème arrondissement). Jugement devenu définitif.