Accédez au site du Conseil d'État et de la Juridiction Administrative
23 février 2018

GRANDE ROUE DE LA PLACE DE LA CONCORDE

Le Tribunal rejette les requêtes demandant l’annulation de l’arrêté préfectoral du 1er juillet 2016 autorisant l’installation de la Grande Roue sur la place de la Concorde pour la période allant du 21 février au 31 juillet 2016 et celle allant du 30 novembre 2016 au 30 avril 2017

Le tribunal a jugé, notamment, que le caractère temporaire de la Grande Roue n’était pas remis en cause par la durée de son installation sur cette place. Il a également considéré que cette installation n’altérait pas la place de la Concorde et ses éléments protégés et n’obturait pas, du fait de son aspect, la perspective allant du Jardin des Tuileries à l’Arc de Triomphe.

> Lire le jugement n°1701098

> Lire le jugement n°1622209

A savoir